Mots-clefs

, , , , , , , ,

Le marquage adhésif consiste à appliquer sur divers supports des créations graphiques (images, textes, logos) – imprimées et/ou découpées dans du vinyle autocollant, grâce à des machines d’impression numérique et de découpe.

Pour ce faire, L.C.S. travaille avec des machines d’impression et de découpe de dernière génération, de marques Roland, Mimaki, et Graphtec. Nous proposons également un service de pose et de livraison au client d’adhésifs prêts-à-poser. Nous vous garantissons un rendu vraiment professionnel.

Le processus de marquage

Il se déroule comme suis : une fois la matière découpée, on la « monte » sur un papier transfert afin de respecter la disposition du motif découpé lors de la pose. Le papier transfert est alors apposé sur le support final (vitrine, véhicule, panneaux, etc.). Quelques instants plus tard, on retire le papier transfert pour ne laisser que le marquage.

Il faut savoir que plusieurs types d’adhésifs existent, avec des gammes différentes et donc des tenues au support distinctes allant de 3 à 7 ans. Il existe aussi des supports imprimables micro perforés permettant la visibilité à travers l’adhésif imprimable – pour par exemple les lunettes arrières de voiture. Cela permet ainsi un « total covering » du support (recouvrement total).

La lamination est un procédé essentiel pour l’impression numérique puisque l’on plastifie l’adhésif permettant une meilleure tenue et résistance.

Le L.A.D. (lettrage adhésif) est quant à lui une découpe d’adhésif monochrome permettant à des coûts inférieurs à l’impression sur adhésif de mettre des écritures ou des logos vectoriel sur tous supports.

LES AVANTAGES DU PROCÉDÉ :

-> Plus souple que les techniques traditionnelles (sérigraphie, peinture, etc.)
-> Très bonne durée de vie du vinyle autocollant
-> Relativement peu coûteux

Vous l’avez compris, le marquage adhésif est indispensable pour votre communication visuelle! 

Publicités